Quaternaire

Holocène

Pléistocène

Tertiaire

Pliocène

Miocène

Oligocène

Ludien

Bartonien

Lutétien

Yprésien

Thanétien

Danien

Crétacé

Maestrichtien

Campanien

Santonien

Coniacien

Turonien

Cénomanien

Albien

Aptien

Barrémien

Hauterivien

Valanginien

Berriasien

Jurassique

Thitonien

Kimmeridgien

Oxfordien

Callovien

Bathonien

Bajocien

Aalénien

Toarcien

Pliensbachien

Sinémurien

Hettangien

      L'Oxfordien inférieur début par des marnes noires à ammonites pyriteuses (description détaillée à venir).

Felhmannites sp.

Ardèche

Peltoceratoides sp.

Ardèche

Perisphinctes sp.

Ardèche

Phylloceras sp.

Ardèche

Sowerbyceras tortisulcatum

Ardèche

Holcophylloceras mediterraneum

Ardèche

Balanocrinus subteres

Ardèche

Millecrinus horridus

Ardèche

Ammonite indéterminée

Ardèche

 

Les Terres noires, marneuses, de l'Oxfordien inférieur du Sud de la France abritent à certains niveaux des lits de concrétions marno-calcaires. Ces concrétions s'appèlent des septarias. Ces nodules fendus de l'intérieur sont très recherchés pas les minéralogistes et paléontologues amateurs pour les ammonites et divers minéraux qu'ils renferment. L'érosion fait apparaître ces nodules dans le tiers supérieur des affleurements qui abritent quelques uns de ces bancs.

Les ammonites que l'on peut trouver sont généralement partiellement ou totalement incluses dans les septarias. Les fossiles ressortent souvent des nodules et sont plus foncé (gris-noir) que la matrice calcéro-argileuse. Il arrive que ces ammonites soient comprimées voir écrasées par le poids des sédiments.

Lors de la mort, les ammonites gisent sur le fond où elles sont les proies des bactéries anaérobies qui se développent à partir de la matière organique en putréfaction. Ces bactéries sécrètent des déjections ammoniacales qui élèvent le pH de la colonie provoquant la précipitation de carbonate de calcium. Certains nodules sont, par la suite, imprégnés par des liquides hydrothermaux ferriques modifiant la composition externe des nodules, créant ainsi des zones concentriques appelées "anneaux de Liesegang". 

 

Cardioceras paucicostatum

Hecticoceras chatillonensis

Hecticoceras chatillonensis

Hecticoceras chatillonensis

Peltocetoides sp.

Properisphinctes bernensis

Sowerbyceras tortisulcatum