Le Jurassique est le second système du Mésozoïque. Il s’étend de -199,6 ± 0,6 à -145,5 ± 4,0 millions d'annnées. Le Jurassique  se subdivise en en trois sous-systèmes, le Lias, Dogger et Malm.

      L’Héttangien est le premier étage stratigraphique du Jurassique inférieur (Lias). Il s'étend de 199,6 ± 0,6 et 196,5 ± 1 millions d'années. Son nom provient d'Hettange en Moselle, carrière à Héttange où a été défini l’Héttangien.

     Dans le Jura méridional, l'Héttangien commence par la formation des calcaires gréseux à Chlamys, d'une épaisseur d'environ trois mètres et demi, pour seulement 0,7 mètresdans d'autres parties du Jura. Cette unité marque le passage de faciès très peu profonds (les grès blonds, Trias) à des faciès marins plus profonds (les calcaires à Gryphées, Sinémurien). L'approfondissement se marque par la stratocroissance des bancs, tout d'abords centimétriques, devenant décimétrique vers le haut, mais également par la disparition progressive du quartz qui est rapidement remplacé par les débris de crinoïdes. Les bancs montrent une stratification oblique, marque de courants de marées. 

      Ces calcaires, dans leur moitié inférieur, sont très riches en Chlamys sp., formant une vrai lumachelle (Cardinia concinna, C. securiformis, C. sulcata, C. similis, C. morisi, C. trapezium, C. depressa, Venus trigonellaris), et livrent de très rares ammonites vers le sommet dont Psiloceras sp. indiquant la zone à Planorbis. La suite  de l'étage livre de nombreux bivalves dont Chlamys valoniensis, Plagiostoma giganteum et Pinna hartmanni. L'ammonite Alsatites liasicus se rencontre fréquemment et indiquent la zone à Liasicus.

     Latéralement, ce faciès est remplacé soit  par des grès durs, intercalés de marnes gréseuses, soit par un conglomérat à galets de calcaire gréseux ou dolomitique ou ailleurs encore par un lit à ossicules de poissons,  à petits grains de quartz, à dents de Poissons, de Sauriens (Hybodus, Thectodus, Acrodus, Gyrolepis, Saurichthys). Dans sa partie supérieure, l'Héttangien est formé  d'une prémisse de calcaire à Gryphées contenant l'ammonite Schlotheimia angulata et les bivalves Lima gigantea et Gryphaea arcuata

Alsatites liasicus

zone à Liasicus

   

 

Sources:

Bichet V. et M. Campy (2008).- Montagnes du Jura. Géologie et paysages.- NEO éditions

Meyer M. (1995).- Géologie du "diapir" de Champfromier et stratigraphie de Lias (Ain, France).- Section des sciences de la Terre, dép. de géol. et de pal., UNIGE.